La Belle et la Bête : un remake jugé trop « gay »

Une grande controverse agite le monde depuis quelques jours à propos du remake du Disney Classique La Belle et la Bête des studios Walt Disney Pictures. Cette controverse porte sur le fait qu’ils aient mis un personnage gay, Lefou, le fidèle acolyte de Gaston. C’est une première pour Disney de mettre un personnage gay de manière assumée et visible.

Mais la communauté chrétienne américaine appelle à boycotter le film à cause de l’insertion d’un personnage ouvertement gay. Un message du pasteur évangéliste Franklin Graham a été partagé plus de 90 000 fois sur Facebook ! Dans ce message, il dit espérer « que tous les chrétiens diront non à Disney » car le studio « essaie d’imposer le point de vue LGBT dans le cœur et l’esprit de nos enfants. En Alabama, un Etat de la Bible Belt, la « ceinture de la Bible », les propriétaires d’un drive-in ont décidés de ne pas projeter le film. Ils annoncent« Si nous ne pouvons pas aller voir un film avec notre petite-fille de 11 ans et notre petit-fils de 8 ans, alors nous n’avons aucune raison de le regarder. Si je ne peux regarder un film avec Dieu ou Jésus à mes côtés, alors je n’ai aucune raison de le montrer. Nous sommes avant tout chrétiens et nous ne ferons pas de compromis avec ce qu’enseigne la Bible ». Mais le phénomène a largement dépassé les frontières américaines. Un député russe veut faire interdire le film dans son pays pour cause de « propagande gay ». Il n’y a pourtant qu’une seule véritable scène dite « gay » avec une histoire qui n’est même pas centrée sur cette relation dans le film et il est catégorisé comme un film de propagande. Ce n’est pourtant qu’une simple scène d’amour comme il y en a à la pelle dans la très grande majorité de films.

Mais le fait que Lefou soit gay soulève quelques problématiques. Parmi elles, beaucoup de personnes sont mitigées car elles considèrent que Disney a transformé un personnage Disney en personnage gay sans raison valable en dehors de celle de la publicité. Ce serait alors pour montrer qu’ils sont tolérants et pour atteindre le public LGBT. Pour ma part, je pense que c’est une bonne chose d’insérer des personnages LGBT de manière affirmée dans des films pour enfant. Cela permet alors de leur apprendre la tolérance et de montrer le monde tel qu’il est réellement, avec des gay, des lesbiennes, des personnes de couleurs, etc. des humains tout simplement. Sarah Kate Ellis, présidente de Glaad, une association militant pour une meilleure représentation de la communauté LGBT : « C’est incroyablement important pour les jeunes d’aujourd’hui. Ils ont besoin de se voir représentés dans les médias qu’ils consomment. »

Il y a de plus en plus de films mettant en scène des personnages LGBT, il n’y a qu’à voir Moonlight, bienheureux vainqueurs des oscars. Cependant il reste tout de même quelque chose qui tracasse. C’est un bel appel à la tolérance certes, cependant n’est-ce pas un peu poussé ? Je m’explique. Dans le dessin animé de départ, Lefou adule Gaston, il est son modèle, son héros mais cela s’arrête là. Cependant pouvons-nous admirer quelqu’un sans qu’il y ait de sentiments amoureux ? Tel est le doute lancé par le remake selon certains internautes. Je pense que le problème est au-delà de tout ça. Le véritable problème de cette histoire est que cela attire tant l’attention, que le fait que l’insertion d’un personnage gay dans un Disney soit si révolutionnaire. De nos jours, cela ne devrait pas l’être. D’ailleurs comme Audra McDonald le dit si bien, « Disney ne fait rien de révolutionnaire. Les homosexuels ont toujours existé, les couples mixtes ont toujours existé. Tout ce qu’ils font, c’est braquer la lumière sur eux. Finalement, ils représentent le monde tel qu’il est. »

« De plus en plus, si les studios veulent attirer un public jeune, ils vont devoir inclure des histoires et des personnages LGBT. »                        -Sarah Kate Ellis

Nous arrivons au problème du devoir. Dans les films, et tout autre produit audiovisuel, il y a l’émergence du devoir de représenter sous forme de quota des personnages rangés dans des catégories de population. Cela devient alors une obligation d’inclure des personnes de telle couleur de peau, de telle origine, de tel sexe, de tel genre, et j’en passe. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi car cela permet une meilleure équité et colle plus à une vision globale de notre monde. Cependant, cela peut éloigner l’histoire de son but premier ou bien la fausser. Parfois ce n’est pas cohérent ou cela semble bien trop plaqué à cette obligation et non voulu et instinctif par les créateurs du film et le personnage perd de sa crédibilité. De plus, je pense que l’art ne devrait pas être soumis à des obligations, en tant qu’art il se doit d’être libre. Nous revenons alors au problème de notre société médiatique, l’argent et la reconnaissance médiatique passe avant l’art lui-même. L’art n’est plus fait pour être de l’art mais pour être vu, acheté, diffusé à grande échelle. Je parle donc de manière générale et non focalisée sur ce film. Ce n’est qu’un exemple pour marquer un phénomène sociétal. Je pense que c’est une très bonne chose d’insérer des communautés qui sont encore anormalement rejetées par beaucoup trop de personnes. Mais il faut faire attention au pourquoi elles sont représentées. Est-ce principalement pour diffuser un message de tolérance ou est-ce pour une raison purement capitaliste ? Il ne faut pas tomber dans les obligations ou utiliser l’intégration de personnes LGBT dans un autre but que celui de servir l’histoire.

En tout cas, le constat de cette propagande est que nous avons encore bien trop de chemin à parcourir avant d’arriver à une égalité des genres dans  notre société occidentale.

 

Votre bien-aimée Sissi

Publicités

4 réflexions sur “La Belle et la Bête : un remake jugé trop « gay »

  1. Chère Sissi,
    Je me suis questionné sur cette actualité puisqu’elle était apparue dans mon fil Facebook l’autre jour. J’ai été bien surpris de voir que l’un des blogues avait repris cette histoire qui m’intéresse beaucoup. L’histoire de La Belle et la Bête m’a beaucoup fasciné durant mon enfance. J’ai vu le film de Disney, mais j’ai aussi lu le vrai conte. Je dois dire que ce qui me dérange dans cette histoire sont les réactions des téléspectateurs vis-à-vis de l’homosexualité d’un personnage.

    À mon avis, je crois qu’il faut vivre et laisser vivre. Le fait qu’un personnage soit homosexuel, ne fait aucun mal à personne. Je ne suis pas le meilleur pour m’exprimer, mais j’essaie de t’expliquer que nous sommes dans une ère de changement. Le fait de rester dans les valeurs traditionnelles et une bonne chose parfois, mais je crois qu’il faut apprendre à tolérer ceux qui ne pensent pas de la même façon que nous. La religion ne devrait pas dicter une personne en fonction de son sexe, sa race ou de sa sexualité.

    Le fait que Disney présente son premier personnage ouvertement gay donne une ère nouvelle aux films, mais aussi pourrait sensibiliser les gens au fait que toutes les sorte de personnes dans ce monde peuvent se reconnaître dans un personnage de dessins pour enfants.

    Cependant, je comprends votre vision des choses quand vous dites que cela peut éloigner l’histoire de son but premier. Je crois que d’ajouter un tel personnage diversifie l’histoire de tous les personnages dans le conte. Ça ajoute de l’importance à un personnage secondaire, mais de façon très intéressante. Je n’ai pas vu le film, mais je suis sûre que certains vont être malheureusement choqué de l’orientation sexuelle de Lefou. Il y aura toujours des gens pour juger et être en désaccord, mais certains verront dans ce personnage une façon de se reconnaître.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s